Qu’est-ce que la journée du dépassement ?

Pour comprendre ce qu’est la journée du dépassement, il faut tout d’abord bien saisir la différence entre empreinte écologique et biocapacité.

L’empreinte écologique est la surface terrestre et maritime dont on a besoin pour produire les ressources que nous utilisons. (nourriture, bois, produits de la mer …) De plus, la biocapacité est la surface biologiquement productive qui est disponible pour fournir les biens et services dont nous avons besoin (forêt, zone de pêche, culture et pâturage)

Chaque année, la date du Jour du Dépassement Mondial est calculée par le Global Foot Print Network. Elle correspond à la date à laquelle l’empreinte écologique de l’humanité dépasse la biocapacité de la planète.  C’est-à-dire, le jour où l’Humanité aura épuisé la quantité de ressources que la Terre peut renouveler dans l’année.

Comparaison avec différents pays

 

Est-ce que cette date est fixe ?

Depuis les années 70, le déficit écologique se creuse et cette date ne fait qu’avancer.  Ainsi, en 1978, le jour du dépassement était le 8 novembre. En 1988, la planète avait épuisé ses ressources le 16 octobre. En 1997, c’était le 30 septembre. Il y a dix ans, ce jour survenait le 16 août.

Ce jour est très important car d’après WWF, « la nature n’est pas un gisement dans lequel nous pouvons puiser indéfiniment ». Notre surconsommation de ressources est d’ailleurs visible aujourd’hui : sécheresse, perte de capacité agricole et déforestation.

 

Date de la journée du dépassement 1969-2018

Comment la faire reculer ?

Plusieurs gestes efficaces à mettre en place au quotidien vont reculer ce jour.  

1)    Changer nos habitudes alimentaires.

Le coût environnemental de la production de viande est largement supérieur à celle des plantes. La première solution est donc de réduire sa consommation de viande. Ainsi, en Chine, le gouvernement s’est engagé à réduire par 50% la consommation de viande.

2)    Réduire sa consommation d’énergie.

Plusieurs réflexes sont à prendre tel qu’utiliser son vélo ou alléger sa boîte email avec Cleanfox. Ce sont autant de données qui ne resteront pas stockées inutilement durant plusieurs années sur des serveurs à l’autre bout du monde et donc autant d’énergie économisée.

3)    Changer la vie urbaine.

En 2050, entre 70-80% de la population vivra en ville. Pour endiguer cette augmentation, des villes intelligentes sont construites. Celles-ci utilisent des énergies renouvelables, proposent des transports publics durables pour tous et construisent leurs bâtiments avec des matériaux isolés

Ainsi, si nous reculons chaque année cette date de 4,5 jours, en adoptant ces gestes du quotidien, nous serons à l’équilibre en 2050.

 

Lire également : Comment faire des économies d’énergie au quotidien ? 

Métaux Rares : Les acteurs de la pollution