La fonte des glaces la plus impressionnante et terrifiante depuis des années. Voilà ce à quoi le Groenland à fait face en ce jeudi 13 juin 2019. Une conséquence alarmante de la hausse des températures d’été. Une situation inhabituelle.

Retour sur la fonte des glaces.

Un peu plus tôt dans l’année, la fonte des glaces avait fait parler d’elle, notamment en Antarctique. Le Thwaites venait d’alerter une nouvelle fois les scientifiques. Il est connu que la fonte des glaces entrainent des conséquences dramatiques à la fois sur la montée des eaux, sur les flux marins, les espèces aquatiques et pour les humains.
Les scientifiques estiment que d’ici 2100, le niveau des eaux peut augmenter bien plus rapidement que les années précédentes et engloutir des villes côtières comme New-York, Miami..

2 milliards de tonnes en 1 jour, comment est-ce possible ?

Chaque année, pendant l’été, la fonte des glaces connait une accélération. Principalement entre Juin et Août, mais le pic de fonte des glaces se trouvant en Juillet. Cette année, le Groenland fait face à une situation jamais vue. Une fonte des glaces record en mois de Juin. Et même en un seul jour.

Les scientifiques affirment que 2 milliards de tonnes ont fondu pendant la journée du jeudi 13 Juin. C’est une fonte record arrivant 3 semaines avant le pic habituel. Une constatation faite par le climatologue Jason Box. Et bien que cette situation ne soit pas habituelle, ce n’est pas pour autant sans précédent. L’année 2012 avait, elle aussi, connu des pointes lors du mois de Juin, bien que, plus faible et plus tardive dans le mois.

Une température en cause.

Cette année, avec l’augmentation des émissions de CO2 encore plus rapide qu’auparavant, les températures ne cessent de grimper. Nous l’aurons remarqué tout au long de ce début d’année 2019, mais le climat français n’est pas le même que les autres années. Au Groenland, c’est aussi le cas, avec des températures bien plus haute pour la saison.  L’Institut météorologiques danois (DMI) parle même de record de température : 2,3° de plus que les températures enregistrées habituellement.

Un autre climatologue, John Cappelen, déclare que « ces nouvelles mesures nous donnent des preuves nouvelles et solides pour affirmer que la tendance à la hausse des températures dans l’Arctique se poursuit, et cela ne constitue pas une surprise ».

Pourtant, l’épisode dramatique de cette fonte inédite du Groenland serait à relativiser d’après certains scientifiques. En effet, bien que la fonte soit colossale, depuis deux ans, le plus grand glacier du Groenland reprend une croissance et de façon plus rapide.

Il est plutôt difficile pour les scientifiques d’établir si cette fonte des glaces se poursuivra ou ne sera qu’un simple pic durant cet été. Les changements de températures variant du plus fort au plus faible. Ce qu’il faut retenir, c’est bien tout de même l’accélération de la fonte des glaces dans cette partie de l’hémisphère.

Serait-ce un pas de plus vers une fin catastrophique causée par le réchauffement climatique ?

Découvrez comment, en supprimant ses mails, on peut efficacement lutter contre la pollution L’application Cleanfox, c’est près de 3 millions d’utilisateurs qui ont effectué ce geste simple et gratuit et ont réduit chacun leur empreinte carbone de plus de 6kg de CO2.