La somme a de quoi donner le tournis. Mais face à l’urgence environnementale, l’investissement paraît tout simplement logique. Les Etats-Unis sont régulièrement décriés pour leur inaction en matière de lutte pour le climat. Des critiques que Michael Bloomberg, maire de New-York de 2002 à 2013, ne supporte plus. L’homme d’affaire a donc décidé de réagir de manière forte.



Un retrait de la course à la Maison Blanche pour se consacrer pleinement à l’environnement


Officialisée depuis mars, la non-candidature de l’homme d’affaire a laissé place à des ambitions résolument écologiques. L’actuel Président des Etats-Unis, Donald Trump, est d’ailleurs régulièrement égratigné par Michael Bloomberg. L’homme d’affaire de 77 ans déclarant que la gestion du réchauffement climatique est un problème avant tout politique. C’est pourquoi il s’est tout de même engagé à soutenir les candidats aux programmes en phase avec ses objectifs.


Nous allons nous impliquer à fond dans les élections à venir […] et nous allons battre dans les urnes ceux qui essaient de bloquer les initiatives

Pour rappel, le gouvernement américain s’est retiré des Accords de Paris sur le Climat. Une décision que Michael Bloomberg a moqué en parlant d’un climato-scepticisme comparable à “ceux qui affirment que la mission sur la Lune était une invention« .


Un engagement qui ne date pas d’hier

Depuis 2014, celui a été à la tête de la Grosse Pomme pendant presque 12 ans, a déjà dépensé 1 demi-milliard d’euros dans des projets écolo. Bloomberg Philanthropies, sa fondation, étant derrière de nombreuses initiatives en faveur du climat à l’échelle des villes et des états.  


On a déjà fait la moitié, on a fermé 289 centrales au charbon depuis 2011, y compris 51 depuis la présidentielle 2016 malgré les fanfaronnades de la Maison Blanche


Depuis son départ des bureaux de New-York, le natif du Massachusetts, occupe la place d’envoyé spécial de l’ONU sur les villes et les climats. Et, celui qui touchait un salaire annuel d’un dollar symbolique lorsqu’il était maire, entend bien faire de sa fortune personnelle de 55 milliards de dollars une arme dans lutte contre le réchauffement climatique.


Découvrez comment, en supprimant ses mails, on peut efficacement lutter contre la pollution L’application Cleanfox c’est près de 3 millions d’utilisateurs qui ont effectué ce geste simple et gratuit et ont réduit chacun leur empreinte carbone de plus de 6kg de CO2.